DiViGO

Divigo : les experts de la voyance en ligne

La cartomancie : pour découvrir le secret du passé, du présent et de l’avenir

La cartomancie est un nom attribué à un art divinatoire qui consiste à lire l’avenir dans les cartes. Cette pratique ancestrale remonte au 18e siècle, et s’est beaucoup développée, notamment dans les salons mondains. Actuellement, elle fait partie des méthodes de voyance les plus employées, et s’exerce à partir de tarots, de jeux ordinaires ou d’oracles spéciaux. Ces variantes divinatoires dérivent du même précepte de tirage et de lecture que le jeu de 32 cartes ou le tarot. Ainsi, des guides d’interprétation sont écrits afin de guider les voyants dans leurs divinations.

Déroulement d’une séance de cartomancie

Cet art divinatoire nécessite la présence d’un voyant et d’un consultant, même si certaines personnes peuvent se tirer les cartes elles-mêmes. Le jeu de cartes est mêlé puis étendu par le cartomancien devant son client en fonction des règles précises selon le tirage choisi.

Le médium commence ensuite son interprétation des cartes, en analysant leur ordre de sortie et leurs sens de lecture. La cartomancie peut être utile à prévoir des évènements à court ou long terme, à voir le passé d’un nouvel œil. Il peut servir également à trouver une réponse à une interrogation précise du consultant ou servir de support pour l’enquête d’une personnalité.

Le cartomancien détermine les supports de lecture utilisés suivant ses affinités et du domaine de la consultation.

Que signifient les enseignes ?

L’enseigne Cœur se rapporte aux sentiments amoureux, aux émotions, aux liens qui existent entre le consultant du cartomancien et sa famille.

L’enseigne Carreaux parle de la vie matérielle ainsi que de l’activité professionnelle et de son importance pour le client du voyant.

L’enseigne Trèfle exprime le patrimoine, mais également le statut que le consultant est susceptible d’avoir dans la sphère sociale. En outre, elle évoque la situation financière.

L’enseigne Pique touche à l’intellect ainsi qu’aux épreuves et les écueils qui marqueront l’existence du consultant.

Tirage des cartes : les différentes manières

Avant d’effectuer un tirage, le consultant doit d’abord brouiller les cartes. Il doit ensuite les couper ayant une pensée approfondie sur la question qui le tracasse. La personne est tenue d’être au calme et s’assurer de ne pas être dérangée au cours de la durée du tirage et de son interprétation. Toutes les cartes jouées doivent être placées sur une table, faces cachées. Le client du cartomancien en extrait un nombre qui correspond à la méthode choisie par le pratiquant.

Le tirage en croix : la méthode divinatoire à 5 cartes

Cette technique permet de répondre à une seule et unique question bien précise.

  • La première carte tirée est placée à gauche. Elle représente tout ce qui est positif et favorable au consultant.
  • La deuxième se place à droite et donne des avertissements sur ce qui est enclin à compromettre le consultant.
  • La troisième qui est disposée au-dessus des deux premières cartes apporte un conseil et une aide au consultant, en rapport avec son énigme personnelle.
  • La quatrième carte qui se place en dessous des deux premières est la réponse à la question.
  • La cinquième et dernière carte est mise au centre de la croix obtenue qui indique la synthèse. Elle évoque un résumé du tirage et fournit les éléments complémentaires.

Veuillez noter que ce tirage est utilisé, notamment en taromancie.

La pratique divinatoire des 7 cartes

Cette méthode est similaire au tirage en croix, qui a pour but de répondre à une seule et unique question, mais en apportant plus de détails.

  • La première carte est placée de la même façon que celle du tirage en croix, sur la gauche. Elle présente tout ce qui est bénéfique et positif pour le consultant.
  • La deuxième est disposée sur la droite, en laissant un espace entre la première carte. Elle donne des affirmations positives ou négatives sur le contexte de la problématique.
  • La troisième carte se met au-dessus des deux précédentes. Une petite pyramide est ainsi obtenue. Cette carte met en extrait les influences fondamentales exercées sur l’objet de la question.
  • Les quatre dernières cartes sont alignées en dessous et constituent la base de la pyramide. Elles apportent des éléments complémentaires à la réponse.

La divination des 12 cartes

Elle est conçue pour donner des prédictions sur les divers domaines de l’existence préoccupant le consultant. La personne doit retirer chaque 7e carte du jeu et faire ainsi jusqu’à ce qu’il ne reste plus que 12 cartes au final. Il aligne ensuite 3 cartes sur quatre étages.

  • Les trois premières cartes représentent l’étage supérieur. Leur interprétation prodigue des indications sur l’état d’esprit du consultant.
  • Les trois cartes suivantes, placées en dessous des trois précédentes, engendrent des éléments sur l’intimité, le foyer et la vie intime du consultant.
  • Les trois prochaines cartes, établies en dessous des donneuses d’indications sur le foyer, apportent des informations générales. Cela peut s’agir de l’amour, de la santé, du travail…
  • Les trois dernières cartes forment le rez-de-chaussée. Elles mettent à la disposition du consultant des connaissances sur les imprévus qui sont susceptibles d’intervenir dans sa vie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page