DiViGO

Divigo : les experts de la voyance en ligne

Comprendre le pendule divinatoire

Le pendule divinatoire est l’un des supports divinatoires employés par les voyants pour prédire l’avenir et pour trouver des réponses à nos questions en suspens. L’utilisation du pendule divinatoire date de la nuit des temps et persiste jusqu’à aujourd’hui. Afin de vous renseigner davantage sur cette pratique traditionnelle, voici de plus amples informations.

Le pendule divinatoire : qu’est-ce que c’est ?

Le pendule divinatoire est un support très utilisé par la voyance. Cet outil est composé d’une sorte de poids rattaché à un fil mince tenu entre les doigts du praticien. Lors d’une séance de voyance basée sur l’utilisation d’un pendule divinatoire, chaque mouvement réalisé par ce dernier sera porteur d’informations et sera interprété par le médium.

Le pendule divinatoire est utilisé pour obtenir des réponses à nos questions concernant notre vie amoureuse, notre vie professionnelle, notre avenir proche ou lointain, etc. Les questions posées doivent avoir comme réponse « oui » ou « non » et le choix et la formulation des questions à poser doivent être anticipés. Par ailleurs, le choix du pendule divinatoire ne doit pas être fait au hasard, car certains matériaux s’avèrent être plus efficaces pour apporter des réponses plus claires, selon le type de question posée.

Le pendule divinatoire : comment le choisir ?

Le pendule divinatoire peut être composé de différents matériaux (cristal, bois, métal). Chaque matériau émet des énergies différentes. Par conséquent, il faut choisir son pendule divinatoire en fonction de la raison pour laquelle vous voulez l’utiliser. Il faut savoir que le pendule peut être utilisé pour guérir un malade, pour trouver des objets perdus, pour résoudre des problèmes professionnels, pour trouver des réponses par rapport à l’avenir, entre autres.

Par conséquent, le matériau qui constitue le pendentif doit être choisi avec soin et sachez qu’un pendule divinatoire n’a qu’un seul usage. C’est comme les vêtements : les pyjamas sont portés pour aller dormir, les maillots de bain pour aller nager et les doudounes sont pour l’automne ou l’hiver.

Ainsi, par exemple, un pendule doté d’un pendentif en cristal est utilisé pour répondre au mieux à des questions liées à l’amour (infidélité de son partenaire, rencontre du grand amour, possibilité d’une potentielle grossesse, etc.). Quant au pendentif en cuivre, il est idéal pour trouver des réponses concernant la santé. Enfin, le bois est un matériau favorable au domaine spirituel, à des questions en rapport avec le monde subtil, les forces invisibles, etc.

Le pendule divinatoire : 3 étapes pour une utilisation adéquate

L’utilisation du pendule divinatoire est soumise à certaines règles pour que les réponses obtenues soient claires et pertinentes. Le mieux est, bien évidemment, d’avoir recours aux services d’un médium professionnel, bien que n’importe qui peut avoir recours à cette pratique. Toutefois, sans la présence d’un voyant, pour qu’une séance se déroule normalement et pour que les questions soient bien répondues, voici les trois étapes à suivre.

Étape 1 : bien se préparer et bien préparer le pendule avant une séance

Avant d’entamer une séance basée sur l’utilisation du pendule divinatoire, celui qui tient le pendule doit se préparer mentalement pour être dans un bon état d’esprit, il est important de bien se concentrer et de chasser toutes les mauvaises pensées avant la séance.

Il faut ensuite préparer le pendule et bien vérifier l’efficacité de son magnétisme. Pour ce faire, le praticien doit ouvrir sa main, la paume tournée vers le ciel, puis faire osciller le pendule au-dessus de sa paume, à une distance assez proche, sans qu’il ne touche la paume. Le praticien doit faire tourner le pendule dans différents sens. Puis, lorsque le pendule divinatoire se stabilise, la séance peut commencer.

Étape 2 : bien tenir le pendule

Si vous êtes droitier, vous devez tenir le pendule avec la main droite, dans le cas contraire, vous devez le tenir avec l’autre main. Le bout du fil mince sur lequel est rattaché la masse doit être tenu par le praticien entre ses doigts (généralement, entre le pouce et l’index, mais cela importe peu, du moment que le praticien est à l’aise.). Ensuite, le bras du praticien de doit absolument pas toucher le reste de son corps.

Le praticien doit être en harmonie avec le pendule, il doit être réceptif et ouvert aux signes et il doit faire le vide dans son esprit et se concentrer uniquement sur la séance.

Étape 3 : bien formuler les questions et savoir interpréter les mouvements du pendule

Les questions doivent être bien formulées avant de les soumettre au pendule. Il ne faut pas poser deux questions dans une même phrase (« Est-ce que Julien m’aime et veut se marier avec moi ? Par exemple). Ensuite, il faut que les questions soient simples, brèves et ont « oui » ou « non » comme réponse.

Il faut ensuite savoir associer les bonnes interprétations aux mouvements du pendule. Pour ce faire, il faut formuler plusieurs questions tests en début de séances. Généralement, la réponse est « oui » lorsque le pendule oscille dans le sens de l’aiguille d’une montre. Dans le cas contraire, la réponse est « non« . Enfin, lorsqu’il reste immobile, il n’y a pas de réponse à la question posée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page